Au revoir

Aujourd’hui ma mamie nous a quitté. J’ai beau chercher une autre façon de commencer ce billet, je n’en vois malheureusement aucune.

Je voudrais en profiter pour vous dire tout ce que ma mamie représentait pour moi,  à quelle point elle était formidable et comptait énormément pour moi… et aussi à quel point elle va me manquer… nous manquer.

Par où commencer ? Difficile de brosser un portrait en seulement quelques mots. Ma mamie ce sont avant tout de merveilleux souvenirs liés aux vacances dans son petit village de Bransles. Je me rappelle parfaitement les jeux dans le jardin, la ceuillette des framboises, les interminables parties de triomino ou encore les parties endiablées de huit américain… huit américain aux règles tellement maison qu’il n’en a plus que le nom et nous devons être très peu à en saisir toutes les subtilités. C’est encore l’odeur du cramique (origines Belges obligent), les immenses puzzles et la recherche de LA pièce qui pouvait durer des heures, les nuits passées chacun avec son jeu de cartes et son solitaire.

Ma mamie c’est tout ça et beaucoup plus encore. C’est par exemple ces inimitables cadeaux de noël, emballés avec du papier de l’an passé (et qui avait déjà servi l’année d’avant et de nombreuses autres fois), témoin d’une génération qui a connu les affres de la guerre et de temps difficiles qu’on aimerait pouvoir oublier… qu’il ne faut surtout pas oublier.

Je sais qu’elle avait du mal à exprimer son amour par des mots simples. Mais les mots étaient inutiles entre nous. Je savais qu’elle m’aimait. Elle savait que c’était réciproque. Je suis heureux de l’avoir accompagnée ces dernières semaines et d’avoir eu la chance de lui dire tout ce qui me tenait coeur.

Je sais que de là où ele est elle nous regarde et continue à veiller sur nous tout comme elle l’a fait de son vivant.

Mamie ces quelques mots sont pour toi et pour tous ceux qui ont croisé ton chemin un jour et qui t’on aimée.

Au revoir. Je t’aime. Nous t’aimons.

4 pensées sur “Au revoir

  • 26 février 2007 à 9 h 26 min
    Permalink

    Quel bel hommage rendu à ta grand-mère qui est quelqu’un d’incroyable et qui m’a beaucoup impressionnée.
    Elle me manque déjà.
    Je pense à toute sa famille et à tous ceux qui l’aiment. Si vous avez besoin, n’hésitez pas.
    Bisous à vous tous

    Répondre
  • 26 février 2007 à 9 h 32 min
    Permalink

    Ne garder que le meilleur en mémoire…
    Un grand-parent, ce sont nos origines, l’histoire d’une famille, celle dans laquelle on vit, celle que l’on s’apprête à fonder.
    La vie est ainsi : elle donne et reprend.
    Je partage la peine de toute la famille d’avoir perdu un être cher.
    Soyez faibles ou forts, soyez vous-mêmes, sans oublier que même à Sartrouville, vous pouvez compter sur moi.
    Je vous embrasse tendrement

    Répondre
  • 26 février 2007 à 18 h 15 min
    Permalink

    Tu as tous dis dans ce mot.
    Il n’y a rien d’autre à ajouter.
    Mamie est dans notre coeur pour toujours.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.