Mon PC portable est enfin arrivé !

PC portable MSI S270 Pour ceux qui l’ignoraient, je me suis commandé un PC portable début décembre. Je voulais un modèle sympa, pas lourd (plutôt ultra-portable) mais sans trop sacrifier aux performances et à la taille de l’écran. Après avoir lu quelques tests et comparé les fonctionnalités mon choix s’est porté sur un MSI S270. Ecran sympa, bluetooth, wifi 802.11g, lecteur/graveur de DVD, léger (< 2kg) et un prix très sympa chez LDLC.

LDLC a envoyé assez rapidement la machine mais, malheureusement, je suis tombé sur le modèle du stock qui posait un problème (et le dernier du stock donc pas d’échange SAV possible, snif).

Alors qu’est-ce qui n’allait pas avec ce PC que je venais de recevoir ? Trois fois rien en fait… juste deux touches qui ne faisaient rien (*/µ et </>… pas pratique pour faire du développement web !). LDLC contacté ils acceptent de le prendre en SAV mais me conseillent de voir avec MSI directement au cas où


Coup de chance le numéro du SAV n’est pas surtaxé et est en région parisienne (deux bons points). Le portable a en plus une garantie deux ans sur site (nouveau bon point). Le SAV m’apprend très rapidement que le problème est connu et qu’il suffit de mettre à jour le bios pour que tout rentre dans l’ordre. J’attribue alors – un peu vite – un bon point supplémentaire au SAV pour avoir eu rapidement une personne compétente au téléphone sans se faire ballader de service en service (et ce à tous mes appels… certains pourraient prendre exemple !).

Une fois le bios téléchargé il faut réussir à l’installer. A oui mais j’ai pas de lecteur de disquettes. Pas grave je télécharge un cd de boot windows 98 sur l’indispensable bootdisk.com et j’ajoute les fichiers du bios. Je reboot le PC, lance la procédure de mise à jour et… tient ça prend du temps… beaucoup de temps… énormément de temps. Je rappelle le SAV au bout d’une heure ou deux et j’explique que ça semble coincé. On tente alors d’éteindre le PC en croisant les doigts (jamais bon de faire ça !) et le bouton On/Off ne réagit pas. On en arrive à supprimer toute source d’alimentation électrique. Une fois celle-ci rebranchée le PC n’a jamais voulu redémarrer et il doit partir pour l’Allemagne pour y être réparé. Là on est début décembre.

S’en suis une longue semaine d’attente du transporteur qui était supposé venir prendre la machine chez moi (grr… ça rapproche des fêtes et je vois le coup où j’aurais pas le PC pour la nouvelle année et mon voyage à Divonne). Une fois le PC récupéré me voici à attendre le retour du portable. Les vacances à Divonne se passent ainsi que la nouvelle année et on commence à se rapprocher des championnats de France de Tir.

J’ai cependant régulièrement des mails du SAV qui m’annonce qu’ils attendent une carte mère qui n’en finit pas d’arriver et que c’est pour ça que j’ai pas ma machine. Quand enfin arrive le 25 janvier et un mail qui m’annonce que mon PC vient de partir d’Allemagne. La veille j’avais envoyé un mail un peu sec au SAV en disant que je commençais à sérieusement regretter mon achat. Je ne sais pas si ça a accéléré les choses…

Et re-nouvelle attente du PC qui n’en finit pas de traverser les frontières européennes… Ce 31 janvier après-midi je rappelle le SAV et j’ai pour la première fois la personne qui m’a envoyé tant de mails et avec laquelle j’ai été un peu sec (mais c’est le jeu non ?). Personne charmante qui a pu me donner le numéro du colis (que j’avais demandé par mail le matin même) mais pas le téléphone du transporteur (rendant le numéro fort peu utile). Je vois déjà le coup où demain mercredi je n’aurais pas de PC portable pour faire du télé-travail (ici il y a une private joke pour Sébastien… c’est pour voir s’il suit et s’il lira tout ça 😉) et où je devrais attendre mon retour de Montluçon pour en profiter. Et bien non. Le portable était chez ma voisine que je remercie ici d’avoir pris soin du colis (ceci dit j’avais laissé un mot sur la porte pour que le colis soit livré chez mes parents… bref passons !).

Ce soir c’est donc un peu noël qui recommence. Je déballe le colis, j’appuie sur le bouton on/off, fébrile… ça s’allume Je teste le clavier, toutes les touches fonctionnent. Je me dis que je suis bon pour reparamétrer mon routeur wifi avec la nouvelle adresse mac puisqu’ils ont changé la carte mère et là… surprise… même pas besoin. Bizarre tout de même sauf si dans ce PC le wifi et le bluetooth sont sur une carte PCI qui aurait transité de l’ancienne carte mère à la nouvelle (possible en fait, du moins pour le bluetooth qui sur ce modèle est en option). Mais finalement peu importe. Ca fonctionne et demain je pars pour le championnat de France de tir. L’idéal serait que le facteur apporte demain matin les DVD n°9 de la collection déclic… mais c’est encore une autre histoire !

5 réflexions sur “Mon PC portable est enfin arrivé !

  • 1 février 2006 à 0 h 40 min
    Permalien

    Bravo.
    Il est très beau ce portable. Et en plus il marche !
    Un hypothèse à considérer : ils n’ont pas changé la carte mère mais simplement reflashé le BIOS => d’où la conservation des paramètres.

    Répondre
  • 1 février 2006 à 9 h 09 min
    Permalien

    C’est ce que je pensais qu’ils feraient en fait : utiliser un truc genre JTAG pour recharger le bios de façon externe sans devoir changer le matos. Mais dans ce cas là je ne vois pas quelle pièce pouvait bien attendre le SAV ? A moins que le problème de clavier n’ait été plus grave que ce qu’ils avaient annoncé au début… peu importe, ça fonctionne !

    Répondre
  • 1 février 2006 à 16 h 12 min
    Permalien

    Heu… à quoi ça sert les touches en développement web ???
    🙂

    Répondre
  • 3 février 2006 à 9 h 06 min
    Permalien

    et ben voila un peu plus de bazar a la maison

    Répondre
  • 1 février 2008 à 10 h 51 min
    Permalien

    slt je suis thierry de l’ile de la reunion je voudrai si possible l’adresse du sav pour avoir une carte mere du msi s270 merci beacoup

    Répondre

Répondre à akira Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.