Reprise progressive du traffic

Disque dur (tête de lecture)

Disque dur (tête de lecture) (Photo credit: dervishe)

Allez, moi aussi je peux faire comme à la SNCF. J'annonce donc une reprise progressive du traffic sur ce site web... Après les grèves de ces derniers jours c'est très à propos. Pour la petite histoire ce site est hébergé chez OVH sur un serveur kimsufi. C'est puissant, c'est pas cher... mais comme tout en informatique ça peut tomber en panne (surtout un vendredi 13 !).

Et c'est bien entendu quand j'avais commencé à revoir mes procédures de backup que ça a planté... Bilan des courses pas mal d'informations de perdues, certaines corps et âme et d'autres qu'il faudra reconstruire. Et une perte de temps importante car il faut tout réinstaller / reparamétrer from scratch... ouch :(

Tout ça pour dire qu'il y a encore plein de choses qui ne vont pas fonctionner pendant encore quelques temps alors un peu d'indulgence, merci !

C'est reparti pour la 8ème édition du jour des projets de l'ESIEE. Chaque année les étudiants de 3ème à 5ème année mais aussi leurs profs, les doctorants, associations et jeunes créateurs d'entreprise présentent des projets sur lesquels ils ont travaillé dans le cadre de leur cursus scolaire. Un projet sera même sélectionné pour participer au concours international iCAN (International Contest of Applications in Nano-Micro Technology) !

L'occasion de voir la réalité du métier d'ingénieur et de discuter avec des étudiants ou jeunes chercheurs d'emploi !

Cette année le rendez-vous est donné le 25 juin de 10 h à 16 h avec au menu plus de 100 projets autour de thèmes très variés comme l'informatique, les télécoms, les biotechnologies, les énergies renouvelables, etc. Il y a de quoi faire et il ne faut pas hésiter à arriver tôt si on veut tout voir !

La journée se terminera par une remise de prix (6 au total !) dont un délivré par l'association des anciens de l'ESIEE (prix Heuland), un prix de l'innovation ou encore "santé / environnement / handicap".

Pour vous rendre sur place, c'est facile, suivez le lien !

Freenas 8.3.1

FreeNAS

FreeNAS (Photo credit: Wikipedia)

Cela faisait très très (très !) longtemps que je voulais monter un NAS à la maison. J'avais même acheté des disques dur et fait quelques recherches pour un modèle clé en main (auquel je ne renonce pas) mais dans le même temps j'avais été séduit par l'alternative Freenas. Après plusieurs tentatives infructueuses j'ai enfin réussi à stabiliser la bestiole.

Première chose à faire : récupérer du matériel. Je suis parti avec du vieux matos : alimentation 380 W, ma précédente carte mère et CPU (un intel hyperthreading) et j'ai monté 3 disques dur de 2To SATA et 2 disques dur ultra-SCSI en 10.000 RPM (des 9 Go... wouaaa). Premier constat l'alim est trop faiblarde pour autant de disques dur donc désactivation d'un des deux SCSI. Une fois que la machine s'allume il faut installer Freenas. Ca c'est facile, il suffit d'une clé USB de 2Go minimum et de pouvoir booter dessus. Attention à bien choisir la version 32 ou 64 bits de l'OS. La 64 bits est mieux mais mon CPU ne le supporte pas !

Deuxième chose : le choix du filesystem. Quand Freenas 8 est sorti j'avais fait une tentative en ZFS et j'avais même acheté 4Go de RAM en DDR2 (la carte mère supportant DDR et DDR 2 !). Peine perdue, c'est trop juste ou je n'ai pas trouvé le bon set de réglages pour que ça marche correctement. J'ai donc tout remis en UFS et avec 1Go de RAM ça tourne nickel (et j'ai donc mis la ram dans mon PC Windows 7 qui n'avait que 2Go, il m'a dit merci !).

Une fois arrivé à ce stade j'ai créé :

  • un volume UFS à partir des trois disques 2To, en RAID-3 (curieux que le RAID-5 pourtant "meilleur" ne soit pas supporté nativement)
  • un voume UFS à partir du disque SCSI, le but étant de mettre les plugins sur ce disque. L'architecture de Freenas fait que les données resteront sur le volume en RAID donc même si le disque grille ça n'est pas trop grave, il suffira de réinstaller les plugins !
Une fois les volumes créé j'ai ajouté des partages CIFS pour les données et installé les plugins. Malheureusement la machine plantait régulièrement avec des messages "msk0: no memory for Rx buffer". En fouillant avec l'ami Google j'ai trouvé les paramètres à ajouter pour éviter que la carte réseau ne se plante.

Dans les tunnables (ou /boot/loader.conf) :

hw.pci.enable_msi=0
hw.pci.enable_msix=0
hw.nfe.msi_disable = "1" hw.nfe.msix_disable = "1"

Et dans les sysctls :

net.inet.tcp.tso=0

Source : http://forums.freebsd.org/showthread.php?t=24642

Je ne sais pas lequel de ces réglages solutionne définitivement le problème mais toujours est-il que depuis c'est très stable (pour info tout ce petit monde est relié sur un switch gigabit donc ça dépote !).

Côté plugins j'ai installé les officiels. J'ai aussi suivi la documentation officielle pour pouvoir utiliser des ports ou faire des pkg_add. Globalement ça marche tout seul, très agréable à utiliser mais il faut mettre un peu les mains dedans car les plugins non-officiels ne sont généralement disponibles que pour du 64 bits.

A noter cette astuce pour que miniDLNA voit les nouveaux fichiers !

Reste plus qu'à trouver comment dédier un espace à Time Machine pour les backups de madame et me faire pardonner le temps passé dessus ce WE :)

Enhanced by Zemanta

Revue de web du GuiGeek #16

ttrss.pngMême si cette revue de web ne vous a pas trop manqué apparemment, la revoici avec une semaine d'actualité bien remplie, notamment chez Amazon qui se lance dans la vidéo à la demande et le prêt de livres électroniques (1 livre par mois c'est encore léger, allez, vous pouvez faire mieux !). Au programme :

Bonne lecture !

m13-scorpion-geant.jpgAu cours de la partie d'hier soir une question a surgit. La situation était assez simple : un jour avec peu de points de vie, un petit Scorpion Géant et de quoi donner +5/+5 piétinement au bestio. Évidemment le joueur attaqué a une créature pour bloquer. La question était de savoir combien de points de dégât allaient être infligés au joueur par le scorpion.

Première option : la défense de la créature qui bloque moins l'attaque de la créature. Deuxième option : comme le scorpion a le contact mortel, le joueur se prend tout moins un point. La question était surtout rhétorique car ça ne changeait pas l'issue fatale pour le joueur.

Après un rapide tour sur Internet il semblerait que depuis la dernière révision des règles c'est bien la deuxième option qui vaille. Et plutôt que de me perdre dans le décodage des règles je vous laisse lire cette très bonne FAQ sur Magic Ville.

Bon je vais peut-être me monter un deck contact mortel piétinement moi :-)

Revue de web du GuiGeek #14

ttrss.pngLa semaine passée a été marquée par deux grands feuilletons : la guéguerre Apple / Samsung (mais un prochain épisode se profile déjà pour la rentrée !) et la suite de Prison Break version Julien Assange vs London. Le rapprochement potentiel du CSA et de l'ARCEP a aussi fait couler beaucoup d'électrons. Et pour ceux qui étaient encore en vacances, voici de quoi rattraper votre retard :


Retrouvez-moi sur

Facebook LinkedIn Viadeo Copains d'avant

Photo aléatoire

Vous ne voulez PAS savoir ce que c'est !

Vous ne voulez PAS savoir ce que c'est !

Ailleurs sur le net

Archives

Archives plus anciennes :